Cellule d’écoute

La cellule d’écoute du pays de Montbéliard


 

Quand et pourquoi solliciter une cellule d’écoute ?

La cellule d’écoute peut être mobilisée pour aider à faire face à tout événement dramatique au sein de la communauté éducative, quand la gravité des faits, le nombre de personnes concernées (élèves ou adultes) ou la nécessité d’interventions multiples ne permettent pas de gérer la situation avec le seul concours des ressources internes de l’établissement. Les situations peuvent être de plusieurs natures : suicide, mort accidentelle, agression… Internes ou extérieures à l’établissement, elles en perturbent sensiblement le fonctionnement.

Quels sont ses objectifs ?

Les entretiens sur le terrain, collectifs ou individuels, immédiats ou différés, permettent :

– l’accueil et l’information des personnes concernées ;- une première verbalisation des émotions ressenties (elle présente l’intérêt de réduire la détresse, d’aider à proportionner et contextualiser l’événement…) ;
– de prendre en compte et d’évaluer la souffrance psychique (éventuellement, d’orienter vers une structure susceptible d’assurer un suivi) ;
– mais aussi : la recherche conjointe de réponses pratiques, des attitudes à adopter ou organisations à mettre en place…

Qui intervient ?

La cellule d’écoute départementale est placée sous l’autorité de l’Inspecteur d’académie ; le Médecin conseiller technique (le Docteur Robbe) en assure la coordination. Trois cellules ont été mises en place dans le Doubs (une par bassin d’éducation).

Les membres sont des personnels de l’Education Nationale, tous volontaires, compétents dans des domaines particuliers et formés à l’écoute. Diverses fonctions sont représentées : IEN et chefs d’établissements, médecins et infirmiers scolaires, psychologues et assistantes sociales scolaires, directeurs d’école et enseignants, CPE, secrétaires, personnels ATOS…

Qui contacter, quelles démarches effectuer ?

En cas d’événement dramatique, la cellule d’écoute peut être mobilisée. Toute personne est en droit de solliciter son intervention en appelant :
– le secrétariat départemental : 03.81.65.48.69 (service de Santé scolaire – Inspection académique) ;
– ou le coordonnateur de la cellule du bassin de Montbéliard : 03.81.91.24.67 (secrétariat de la circonscription de Montbéliard 1).

La nécessité de mettre en place une cellule d’écoute est alors évaluée, après analyse de la situation (conseil est pris auprès des personnes ressources de l’établissement).

Le cas échéant, d’autres membres de la cellule sont sollicités et réunis (habituellement sur site) dans les plus brefs délais. Les modalités d’intervention sont alors arrêtées : public visé, taille des groupes, durée des échanges, nombre d’intervenants…

A tout moment, la situation peut être réévaluée et les modalités d’intervention réaménagées. Un bilan est effectué en fin d’intervention. La cellule d’écoute peut également répondre, dans un second temps, à des difficultés perçues ou manifestées ultérieurement.

Laisser un commentaire